Les travaux de la ruche au moi de juillet

par Fa1con74

Selon les régions et les floraisons disponibles, la fin de saison peut déjà se faire sentir. Dans le nord dès le mois de juillet il faut penser à faire la récolte d’été.

Comment déterminer la fin de miellée ?

Durant la miellée, le retrait des hausses était dicté par le taux d’humidité. Le réfractomètre ou le degré d’operculation nous indiquaient le moment opportun. La question se pose différemment en fin de miellée car si nous laissons les hausses trop longtemps, une partie du miel est consommé par les abeilles et nous différons le traitement d’été contre le varroa. Au contraire, si nous retirons les hausses trop tôt, les abeilles vont rentrer le miel dans le corps de ruche et provoquer un blocage de ponte qui n’est pas souhaitable Observer le mouvement des abeilles : Ce n’est pas une certitude mais permet de détecter la fin de la miellée. Dès la fin de la miellée, le trafic à la planche de vol diminue fortement même par beau temps.

Attendre la fin des floraisons :

Après le tilleul ou les épilobes ou les catalpas ou … je ne sais quoi dans votre région, vous pouvez retirer les hausses. C’est finalement assez empirique.

Regardez sur internet :

Vous n’y trouverez pas la fin des floraisons, mais de plus en plus d’apiculteurs installent une balance sous leur ruche et publient les résultats sur internet. Profitez-en pour consulter les évolutions de poids d’une ruche près de chez vous. Il n’y a pas de raison que les données environnementales diffèrent beaucoup. Tapez “Ruche balance et le nom de votre région” et vous trouverez certainement une balance installée pas loin de chez-vous.

En général, le site est agrémenté d’un graphique avec le poids quotidien. Attendez deux jours consécutifs sans prise de poids, recoupez avec le mouvement des abeilles et les floraisons et vous saurez quand la miellée est finie dans votre région.
A titre d’exemple voici le site avec la balance de Louvain

Nourrir

Il n’est pas rare de voir des ruches souffrir de la famine après le retrait des hausses. Je vous conseille donc de donner du sirop 50 / 50. Cela fournira une petite réserve à la colonie et va stimuler la ponte de la reine. Donnez un litre chaque jour pendant trois jours de façon à simuler une miellée.

Traiter contre le varroa

Dès le premier nourrissement terminé, traiter les colonies contre le varroa. Utilisez le produit recommandé par votre groupement apicole. L’idéal est de se concerter avec les apiculteurs voisins pour tous traiter en même temps et avec le même produit. Je vous conseille aussi d’utiliser un produit différent de celui employé l’année précédente afin d’éviter la résistance de varroa aux produits.

Lisez aussi l’article sur les produits de lutte contre le varroa
qui explique les propriétés, efficacité et mode d’application.

Regardez après quelques jours sur la planche des déchets le nombre de varroas tombés pour avoir une mesure de l’infestation et les colonies les plus atteintes.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus