Tous savoir sur l’abeille

par Fa1con74

Sommaire

La durée de vie d’une abeille:


Question simple mais réponse multiple.

Une abeille ouvrière vit environ six semaines. Trois semaines à l’intérieur de la ruche où elle sera nourrice, nettoyeuse, cirière et finalement défenseuse à l’entrée de la ruche. Ensuite, l’abeille s’aventure en dehors de la ruche où elle acquière le statut de butineuse.

Pendant l’hiver, l’abeille arrête de nourrir les larves et, par ce fait change son métabolisme. Ces abeilles vivent six mois et meurent après avoir nourri les premières larves. Elles assurent donc le passage d’une saison à l’autre. On les appelle les abeilles d’hiver et sont essentielles au démarrage de la colonie au printemps.

La reine vit de quatre à cinq ans. Elle est  cependant souvent remplacée après deux saisons de production pour éviter l’essaimage.

Quelle quantité de miel est récoltée dans une ruche?


Une ruche permet de récolter entre 20 et 70 kg de miel sur une saison. Cela dépend de la race d’abeilles, du climat et aussi de l’environnement. Les conditions météo variables d’une année à l’autre jouent aussi un rôle important.

Certains apiculteurs se vantent de monter jusqu’à 100 kg par ruche. Je ne l’ai jamais constaté et je cite donc le chiffre sous réserve.

En fait les abeilles produisent beaucoup plus car il ne faut pas oublier que les abeilles consomment pendant l’année une partie du miel produit.

À partir de quelle température une abeille sort-elle de la ruche?


Une abeille vole à partir de huit degrés. A cette température, il n’y aura pas beaucoup d’activité. Les sorties augmenteront avec la température, le soleil et bien sûr les floraisons synonymes de miellée. Une abeille survit sans problème dans sa ruche même si la température descend à – 20°C.

Combien pèse une abeille?


Une abeille pèse 100 mg. Elle peut transporter de 30 à 60 mg de nectar dans son jabot. Ce nectar qu’elle ramène à la ruche n’est pas du miel mais plutôt de l’eau sucrée. Des enzymes présent dans le jabot vont assurer la transformation du nectar en miel.

L’abeille finit le travail en évaporant le surplus d’eau. Cette évaporation se produit en faisant passer sur le miel de l’air froid et sec qui va se charger en eau. Les abeilles en faisant vibrer leur ailes vont assurer une ventilation pour évacuer l’air à l’extérieur.

Combien d’abeilles dans une ruche?

 

Les abeilles de Corantin en plein travail / © Pierre Stéphan, apiculteur bio

A la fin de l’hiver, il y a de vingt à trente mille abeilles dans une ruche. Le développement printanier va porter ce nombre jusqu’à soixante mille abeilles vers fin mai début juin. Ensuite le nombre va se stabiliser et décroître dès la fin de la miellée.

Combien d’oeufs la reine peut-elle pondre?


La reine commence à pondre dès le mois de janvier quand les jours allongent. Elle pond de 50 à 150 oeufs par jours. Ensuite, le nombre d’oeufs pondus va augmenter progressivement pour atteindre jusqu’à 2500 oeufs au plus fort de la miellée. Au cours de sa vie, une reine pond entre 300.000 et 500.000 oeufs.

La reproduction en chiffres

Entre sept et 15 mâles fécondent une seule reine lors d’un vol de fécondation. La copulation ne dure que quelques secondes. Entre 5.3 et 5.7 millions de spermatozoïdes sont stockés dans la spermathèque suite à la fécondation.

Quinze à trente pour cent des reines meurent ou disparaissent lors du vol de fécondation.

Le butinage

La zone de butinage d’une colonie peut aller jusqu’à 5 kilomètres de la ruche. En début de saison, les abeilles ne s’éloignent pas beaucoup mais vont étendre leur rayon d’action pendant la période de miellée. La zone de butinage couvre cinquante km².

L’abeille privilégie les zones avec beaucoup de ressources mais pas trop loin de la ruche. Elle préférera un verger à deux kilomètres à un seul arbre à 500 m du rucher.

Sur une journée, une colonie peut visiter jusqu’à 10 millions de fleurs. Les butineuses parcourent jusqu’à 100.000 kilomètres sur une journée. Cela explique le rôle primordial que les abeilles jouent dans la pollinisation et la production agricole.

A quelle distance une abeille peut-elle voler?


Une abeille peut voler cinq kilomètres. C’est pour cela que quand on déplace des ruches, il faut les éloigner d’au moins trois kilomètres pour désorienter les abeilles. Sinon, en volant les abeilles retrouveraient des lieux qu’elles connaissent et elles retourneraient à leur ancien rucher.

En fait, les abeilles s’éloignent beaucoup moins de leur ruche. En début de saison, elles essayent de rester dans un rayon de 500 m.

Les abeilles ont le sens de l’économie. Elles cherchent des sources d’approvisionnement abondantes et le moins loin possible de la ruche. En pleine saison, elles privilégieront un grand verger qui peut être à deux kilomètres plutôt que des sources multiples mais proches de la ruche.

Combien d’abeilles dans un essaim?


C’est variable selon la taille de la colonie d’origine. En général la reine part avec la moitié des abeilles. Un essaim primaire, le premier qui part, fait donc en général 30 à 35 mille abeilles soit +/- trois kilos. Des essaims de quatre kilos sont parfois cités.

Dans certaines conditions, naissances multiples de reines et départ les uns après les autres (essaims secondaires, tertiaires, …) le nombre d’abeilles diminue dans l’essaim.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus