Les activités à la ruche en novembre

par ApiAdmin

Le mois de novembre, tout comme ceux de décembre et janvier, sont dédiés au repos pour les abeilles. Les colonies se préparent pour mieux affronter la froidure à venir. Que se passe-t-il donc à la ruche en ce frais mois de novembre ?

Les abeilles font une pause

Depuis le mois d’août, l’apiculteur et les abeilles se sont préparés activement à l’arrivée des jours teints de fraîcheur. Désormais, les abeilles ne sortiront plus beaucoup, sauf lorsque le soleil est bien présent. Elles investissent la planche d’envol et s’éloignent très rarement de la ruche. Petit à petit, elles vont se « cacher » au fond de cette dernière afin de rejoindre la grappe.

Les missions de l’apiculteur

Pour les prochains mois à venir, l’apiculteur doit se montrer très attentif par rapport aux besoins des abeilles. Son devoir est d’apporter à ces dernières les éléments indispensables à leur survie, mais pas uniquement. Son rôle est également de protéger les colonies contre les agressions extérieures. Il est important de souligner que les ruches ne devront surtout pas être visitées jusqu’à la fin de l’hiver.

Prendre des précautions

Le rucher devra être installé dans un endroit à l’abri de l’humidité et du vent. Les ouvertures seront, de préférence, orientées vers le sud ou vers le sud-ouest. Les alentours doivent, par ailleurs, être bien nettoyés et il est nécessaire de se débarrasser de tout élément susceptible de toucher les caisses.

En ce qui concerne les ruches, celles-ci doivent parfaitement étanches et installées en hauteur pour optimiser la circulation de l’air. Elles seront légèrement penchées vers l’avant pour favoriser l’écoulement des eaux de condensation.

De son côté, le trou de vol doit être adéquatement protégé. Les portières à arcades doivent ainsi être rabaissées. Dans tous les cas, leur hauteur ne doit pas dépasser 7 millimètres. Si les mésanges ou les piverts rôdent, installer un filet de protection est un must.

Prendre du temps pour soi

Comme les abeilles vous allez pouvoir prendre un repos bien mérité. Voici cependant encore quelques activités que vous pourrez mener à bien au cours de la saison hivernale:
 
  • Faire le bilan de la saison écoulée
  • Fixer des objectifs pour la saison à venir
  • Etudier des techniques pas encore connues ou insuffisamment maîtrisées
  • Améliorer la vente du miel
  • Entretenir le matériel
Si vous voulez aller plus loin dans les opérations à effectuer au fil des saisons, je vous conseille l’excellent livre:  L’ Apiculture Mois par Mois de Jean Riodet.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

error: Alert: Le contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :