Précaution à prendre après piqure d’un frelon asiatique

par ApiAdmin

De par son impact sur l’apiculture et le ressenti négatif des guêpes en général, le danger qu’il représente pour l’homme est très souvent exagéré (Sumner et al., 2018). Pourtant cet insecte n’est pas plus agressif qu’une abeille et sa piqûre pas plus dangereuse, il n’injecte pas plus de venin, qui n’est ni plus toxique ni plus allergène. Il n’y a pas d’augmentation du nombre d’accidents liés au piqûres d’Hyménoptères (guêpes, abeilles, frelons) même là où sa présence est forte (De Haro & Blanc-Brisset, 2009 ; De Haro et al., 2010 ; Schwartz et al., 2012 ; Viriot et al., 2015). Le danger, pour une personne non allergique, tout comme pour les autres Hyménoptères, peut arriver après avoir reçu plusieurs dizaines de piqûres en dérangeant un nid ou en essayant de le détruire sans protections adaptées.

Précautions à prendre

  • Avant tout travaux dans votre jardin, vérifiez qu’un nid n’est pas installé dans un buisson ou une haie. Regardez notamment qu’il n’y ait pas un va-et-vient de frelons.
  • Un frelon isolé ne vous piquera pas si vous n’essayez pas de le tuer ou de le repousser brusquement. Sa réaction à votre contact sera généralement la fuite. Attention à ce qu’il ne se prenne pas dans vos vêtements ou cheveux.
  • Respectez une distance de sécurité de 5 m du nid. Ne pas tenter de le détruire vous-même. Si vous avez dérangé la colonie et que des frelons volent autour de vous, ne fuyez pas, arrêtez de bouger et fermez les yeux si besoin. Ils se calmeront rapidement et vous pourrez vous éloigner calmement.

Que faire en cas de piqûre ?

  • Si réaction allergique, appelez en urgence le 15. Les symptômes peuvent être de l’urticaire, rougeurs, démangeaisons, gonflement généralisés, œdème de la langue ou des voies respiratoires (pression thoracique, cyanose = coloration bleuté de la peau), chute de tension, vertiges, nausées, vomissements, diarrhée.
  • Si piqûre dans la bouche, la gorge, piqûres multiples (plus de 20) ou si les symptômes locaux s’aggravent, consulter d’urgence un médecin.
  • Les autres cas sont douloureux mais généralement sans gravité. Retirez vos bagues en cas de piqûre à la main, désinfectez à l’eau et au savon et éventuellement avec un antiseptique. Approcher une source de chaleur (sèche-cheveux, cigarette), en évitant de vous brûler, peut permettre de diminuer la douleur.

Que faire en cas de découverte ?

  • Ne pas essayer de détruire le nid vous-même !
  • Essayez de suivre les insectes pour voir si leur nid n’est pas à proximité en respectant la distance de sécurité de 5 m et en faisant attention à ne pas faire de gestes brusques.
  • Signalez le nid à votre mairie ou directement à l’organisme animant la lutte contre cette espèce dans votre département. Vous pouvez également nous le signaler sur ce site.
  • L’État ne prend pas en charge les destructions des nids, tant qu’aucune méthode efficace de lutte n’est découverte. Un nid présentant un danger immédiat pourra être détruit par les pompiers. Les autres devront l’être par un désinsectiseur spécialisé. Certaines collectivités peuvent prendre en charge une partie ou la totalité de ses coûts.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

error: Alert: Le contenu est protégé !!
%d bloggers like this: