Préparez vos abeilles pour l’hivernage

par ApiAdmin

Toutes les créatures suivent les cycles de notre terre; du jour et de la nuit et le passage des saisons et les abeilles ne font pas exception. Ils répondent aux urgences de ce cycle en réalisant des activités qui garantissent leur survie… L’hivernage des abeilles dans les climats nordiques peut être difficile, mais il y a des préparatifs que vous pouvez faire qui assureront le mieux leur survie.

Comme toutes les autres créatures sur terre, les abeilles ont leur propre façon de faire face au froid. Ils rassemblent une réserve hivernale de miel et se regroupent pour rester au chaud.

Lorsque la température est inférieure à 10°, elles se regroupent au milieu de la ruche et forment ce qu’on appelle généralement une grappe ou un « cluster d’hiver ». 

Comment hiverner une ruche dans les climats froids

Tout d’abord, une condition préalable à la préparation de votre ruche est d’avoir réellement une ruche de haute qualité!

Sans une ruche de bonne qualité, vous désavantagez essentiellement votre colonie, pour commencer. Par conséquent, si vous envisagez d’investir dans une nouvelle ruche.

Voici un guide sur la façon d’hiverner une ruche et de donner à vos abeilles une meilleure chance de survie.

Préparez-les avant l’hiver

Commencez les préparatifs hivernaux tôt et commencez à hiverner la ruche avant qu’il ne fasse trop froid.

Pendant l’hiver, les abeilles dépendent totalement de la nourriture qu’elles ont stockée à l’automne. Les apiculteurs qui récoltent tout le miel de la colonie donnent généralement à leurs abeilles du sirop de maïs riche en fructose.

Une alimentation supplémentaire avec du sirop de sucre garantira que vos abeilles ont ce qu’il faut pour prospérer par temps froid. Utilisez un mélange 2:1 de sucre granulé et d’eau avant d’envelopper la ruche.

N’encouragez pas le pillage, donner à manger le soir de préférence.

Laissez suffisamment de miel dans la ruche

Munissez vous d’un pèse-ruche et retirez le poids de la ruche vide au poids mesuré : une colonie doit avoir entre 12 kg et 18 kg de réserves. Si elles sont trop faibles, apportez à vos abeilles de la nourriture sous forme de sirop, de candi ou de miel, ce qui les fera patienter jusqu’au printemps.

L'ISOLATION DE LA RUCHE

  • Placez un isolant au-dessus du couvre-cadres pour une meilleure étanchéité de la ruche.
  • Installez une grille perforée devant l’entrée pour bloquer l’accès aux rongeurs, aux piverts et autres prédateurs.
  • Surélevez la ruche et penchez-la légèrement vers l’avant pour empêcher l’humidité de s’accumuler.
  • Ne fermez pas votre fond grillagé afin d’éliminer le gaz carbonique, les déchets de cire et l’humidité.
  • Ne grattez pas le dessus des cadres : les constructions en propolis limitent les courants d’air.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

error: Alert: Le contenu est protégé !!
%d bloggers like this: